Saint-Emilion.pro

Préparez votre excursion à Saint-Emilion en choisissant les fiches d'exploration tourisme et patrimoine. Construisez votre propre guide sur mesure. Saint-Emilion.pro révèle les secrets de la cité. Votre passage à Saint-Emilion sera une vraie expérience. Mijotez dès maintenant votre visite à la carte !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Visites Libres

Cette catégorie regroupe toutes les vistes que vous pouvez faire gratuitement et librement. Il n'est normalement pas nécessaire d'obtenir une autorisation spéciale pour accèder à l'élément décrit dans la fiche.

La Gorge du paradoxe | Commentaires : 0

Ce coin méconnu de Saint-Emilion est palpitant comme la traversée d’une gorge retirée de la civilisation. La ballade ne manque pas d’intérêt avec les ruines pittoresques de ses remparts d’un coté et ses sombres grottes de l’autre. De la minuscule maison géante à la rue des pauvres riches, cette gorge est celle de tous les paradoxes.

Lire la suite

Le Marché au bois | Commentaires : 0

Cette petite place calme et retirée tire son nom d’un marché important qui s’y tenait et attirait des centaines de personnes à dates régulières. On peut s’étonner qu’un marché de morceaux de bois ait pu avoir une importance telle qu’il laisse un souvenir durable dans les mémoires émilionnaises.

Lire la suite

L’Autre Sanctuaire | Commentaires : 0

Il existe une cité avant la cité, un lieu avec ses églises, ses tombes ouvertes, ses peintures rupestres et sa coupole souterraine. Un Saint-Emilion primitif oublié de tous, fascinant comme un songe sépulcral.

Lire la suite

Un Bout de plage anglaise | Commentaires : 1

La large rue qui relie le bas de la ville à la porte Saint-Martin, et qui lui emprunte son nom, est le plus court chemin depuis le plateau du Mazerat jusqu’à la place du marché. La pente est raide. La descente comme la montée ne manquent pas de piquant, surtout quand les bruines cruelles font briller le pavé glissant. Les gros galets reprennent alors la couleur de la mer celtique dont ils sont un jour sortis. Explications.

Lire la suite

L'hôpital et sa chapelle mouvante | Commentaires : 0

Cet imposant bâtiment en retrait de la porte Bouqueyre abritait un hospice et, une chapelle qui, pas à pas, s'est rapprochée de ses murs à cause de l'ivresse des paysans.

Lire la suite

Le Théâtre de verdure de la porte Saint Martin | Commentaires : 0

Une des six portes défendant la cité, la porte Saint-Martin n’offre plus que des vestiges et un petit parc qui mérite une halte. Dans ce nid de verdure, on peut même s’amuser à dénicher le sorcier de Saint-Emilion.

Lire la suite

Enquête sur les macarons | Commentaires : 0

Les macarons de Saint-Emilion étaient réputés dans toute l'Europe. On attribue leur création aux Ursulines du couvent de Saint-Emilion. Entre mythe et réalité, la vérité prend une saveur symbolique.

Lire la suite

Les Ursulines, les gendarmes et le vigneron. | Commentaires : 0

Aujourd'hui ensemble ruiné surplombant la Tour du roi, le couvent des Ursulines traversa les vicissitudes de l'Histoire non sans peine.

Lire la suite

La Société du linge | Commentaires : 0

Par les fortes chaleurs d’été, on peut laisser s’égrener des minutes agréables sous la charpente des lavoirs, à écouter le perpétuel bruissement de l’eau. Fabuleuses inventions d’un autre temps, ces espaces offrent une ombre bienfaisante et une humidité rafraichissante.

Lire la suite

La Halle désertée | Commentaires : 0

« L’endroit où la Déesse[1]
Voit à regret débiter ses faveurs,
Où chaque Nymphe avec adresse étale
L’une ses fruits, l’autre ses fleurs,
Cet endroit est la halle. »
Jean-Joseph Vadé

Note

[1] La déesse en question est Flore.

Lire la suite

Extraordinaire église souterraine | Commentaires : 0

Construite dans la falaise et s'enfonçant profondément dans la roche, l'église souterraine de Saint-Emilion est un monument unique en son genre. Rivalisant en beauté et en mystère avec les plus beaux temples souterrains du monde, elle est la perle noire qui justifie le classement de la juridiction au patrimoine mondial de l'humanité.

Lire la suite

Le Petit pont aérien | Commentaires : 0

Et si la septième porte de Saint-Emilion, la porte de la Cadène, était tout simplement un mythe ?

Lire la suite

L’Anomalie qui fit basculer l’Histoire. | Commentaires : 0

Nous sommes le 14 janvier 1792 à Paris, un brouillard gris dépose son givre sur les arbres dénudés. Dans les rangs de la Convention, on fait servir un bouillon chaud. Un homme élégant de 34 ans, aux traits fins et au regard perçant, gravit les quelques marches qui séparent l’assemblée de la tribune. Son ascension est observée en silence. Cet homme, c’est Elie Marguerite Guadet. Hier, enfant jouant avec ses camarades dans les rues de Saint-Emilion, aujourd’hui chef de file des Girondins aux côtés de Gensonné et Vergniaud.

Lire la suite

Le Champignon de pierre | Commentaires : 0

De la plus faible des six portes qui défendaient la ville, il ne reste rien qu’un drôle d’édifice isolé au bout de la place Bouqueyre.

Lire la suite

Le Chevalier au cloître | Commentaires : 0

Que l’on entre par la porte de la nef de l’église ou par celle de l’office de tourisme, ancien doyenné du couvent, on est immédiatement saisi par l’atmosphère particulière du cloître. Son retrait en marge de l’agitation du monde, la rupture soudaine qu’il opère avec le temps du siècle, sont autant de qualités qui contribuent à faire de ce lieu un espace privilégié. Si on arrive tôt le matin, ou tard le soir, ou encore hors des hautes saisons touristiques, on bénéficie d’un luxe inouï : celui d’avoir le cloître pour soi. La visite dans un silence méditatif ouvre des espaces intérieurs. Même si, par aventure, une autre personne profite de ces instants de calme et de solitude, c’est en général une agréable rencontre gravée par un sourire ou par quelques mots complices. En ce lieu singulier, les âmes se croisent et parfois se nouent.

Lire la suite

Le Message des murs | Commentaires : 0

Alors que beaucoup d’églises furent décorées de peintures après leur construction, il était prévu dans la conception architecturale de la collégiale d’extraordinaires décorations qui ont été réalisées au cours du long chantier de construction, à partir de 1240. Elles nous offrent un fascinant regard sur l’inspiration des artistes aquitains du moyen âge et l’une d’entre elles pose une vraie énigme.

Lire la suite

Dans le Mystère de la Collégiale | Commentaires : 0

L’église collégiale de Saint-Emilion est une des plus belles et des plus grandes de Gironde. Commencée au XIIe siècle, elle fut considérablement agrandie au début du XIVe siècle, lorsque le pape Clément V plaça à la tête des chanoines son neveu Gaillard de la Mothe. Au fil de ses chantiers, l’église s’enrichit de nombreux symboles. Nous vous livrons ici le secret de quelques uns de ses codes...

Lire la suite

Le Logis aux Deux Visages | Commentaires : 0

Le logis de Malet est un véritable patchwork des siècles, il symbolise à lui seul les grandes étapes de l’histoire architecturale de la cité. Côté douves, le logis s’élève sur un mur du rempart du XIIe siècle, la partie centrale avec son toit pentu est du XVe siècle, les créneaux ont été ajoutés au XVIe siècle, tandis que la façade coté ville est XVIIIe. Le bâtiment possédait une tourelle donnant sur la ville, on l’a malheureusement détruite pour accoler le bâtiment au milieu du XIXe siècle. C’est la partie qui s’avance vers la collégiale et qui faisait jadis office d’extension de l’école.

Lire la suite

Le Lièvre et le Chou | Commentaires : 0

Un grand mur jaillissant des terres complantées de vignes, c’est tout ce qui reste d’un important couvent dominicain, témoin de l’intense activité spirituelle, culturelle et politique de la cité.

Lire la suite

Des Cordeliers à Satan | Commentaires : 0

Le couvent des Cordeliers a connu deux époques. Une occupation sans discontinuité du moyen-âge à la Révolution puis l’abandon aux grandes solitudes d’une cité désertée et ruinée. Recouvert par le lierre et défoncé par les racines, le couvent se repeuplait d’une faune noctambule composée d’amoureux éperdus, de romantiques exaltés et de gothiques mystiques.

Lire la suite

- page 1 de 2

Votez pour cette page sur Google

N'oubliez pas le guide