Saint-Emilion.pro

Préparez votre excursion à Saint-Emilion en choisissant les fiches d'exploration tourisme et patrimoine. Construisez votre propre guide sur mesure. Saint-Emilion.pro révèle les secrets de la cité. Votre passage à Saint-Emilion sera une vraie expérience. Mijotez dès maintenant votre visite à la carte !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé : moyen âge

Voyage dans le décryptage | Commentaires : 0

François Querre, auteur de deux ouvrages sur la cité, Saint-Émilion, Miroir du vin (Editions Naef, 1992) et Saint-Emilion, quand les pierres parlent (Editions Naef-Kister, 2005), vient de publier un troisième opus : Saint-Emilion voyage dans l'inconnu (Georges Naef, 2009).

Lire la suite

Le Marché au bois | Commentaires : 0

Cette petite place calme et retirée tire son nom d’un marché important qui s’y tenait et attirait des centaines de personnes à dates régulières. On peut s’étonner qu’un marché de morceaux de bois ait pu avoir une importance telle qu’il laisse un souvenir durable dans les mémoires émilionnaises.

Lire la suite

Le Couvent des cloches | Commentaires : 0

Le couvent des Jacobins, aujourd'hui salle des Dominicains, était le plus grand couvent de Saint-Emilion en superficie. Datant de la fin du XIVe siècle, il devint plus tard fabrique de cloches.

Lire la suite

La Chapelle des anges gardiens | Commentaires : 0

On la croirait chapelle castrale rattachée au Château Ausone. En réalité, c’est Ausone, de construction postérieure, qui est devenu le château de la chapelle.

Lire la suite

L’Autre Sanctuaire | Commentaires : 0

Il existe une cité avant la cité, un lieu avec ses églises, ses tombes ouvertes, ses peintures rupestres et sa coupole souterraine. Un Saint-Emilion primitif oublié de tous, fascinant comme un songe sépulcral.

Lire la suite

Les Chevaliers de l'Ordre du Temple | Commentaires : 1

On l’appelle commanderie depuis la nuit des siècles et personne ne semble se souvenir pourquoi. Mais à force d’interroger les Saint-Emilionnais, les langues se délient. Un peu. La commanderie serait templière et une communauté de templiers serait toujours présente à Saint-Emilion.

Lire la suite

Un Bout de plage anglaise | Commentaires : 1

La large rue qui relie le bas de la ville à la porte Saint-Martin, et qui lui emprunte son nom, est le plus court chemin depuis le plateau du Mazerat jusqu’à la place du marché. La pente est raide. La descente comme la montée ne manquent pas de piquant, surtout quand les bruines cruelles font briller le pavé glissant. Les gros galets reprennent alors la couleur de la mer celtique dont ils sont un jour sortis. Explications.

Lire la suite

Le Dédale merveilleux | Commentaires : 0

Nombre de visiteurs passent négligemment devant l’entrée du musée, sans se douter qu’ils manquent un extraordinaire voyage au centre de la terre. En effet, cette porte donne accès à plus d’un hectare de galeries dont certaines rejoignent celles de la Tour du Roi. Seule une partie de ce labyrinthe est accessible.

Lire la suite

Le Théâtre de verdure de la porte Saint Martin | Commentaires : 0

Une des six portes défendant la cité, la porte Saint-Martin n’offre plus que des vestiges et un petit parc qui mérite une halte. Dans ce nid de verdure, on peut même s’amuser à dénicher le sorcier de Saint-Emilion.

Lire la suite

Le Saint-Emilion ésotérique de François Querre | Commentaires : 0

Emmanuel Tresmontant a interviewé pour ViaMichelin François Querre, érudit local et auteur de plusieurs ouvrages (voyez la bibliographie), que l'on suit à la découverte des secrets occultes de la cité.

Lire la suite

La Halle désertée | Commentaires : 0

« L’endroit où la Déesse[1]
Voit à regret débiter ses faveurs,
Où chaque Nymphe avec adresse étale
L’une ses fruits, l’autre ses fleurs,
Cet endroit est la halle. »
Jean-Joseph Vadé

Note

[1] La déesse en question est Flore.

Lire la suite

Voyage au centre du mystère | Commentaires : 0

Entrer dans l'église souterraine de Saint-Emilion, c'est pénétrer dans un lieu hors du temps et faire l'expérience d'une fugace destabilisation. Une fois la confusion évanouie, le temple obscur offre aux visiteurs quelques clefs et entrouvre les portes de son mystère.

Lire la suite

Extraordinaire église souterraine | Commentaires : 0

Construite dans la falaise et s'enfonçant profondément dans la roche, l'église souterraine de Saint-Emilion est un monument unique en son genre. Rivalisant en beauté et en mystère avec les plus beaux temples souterrains du monde, elle est la perle noire qui justifie le classement de la juridiction au patrimoine mondial de l'humanité.

Lire la suite

Le Petit pont aérien | Commentaires : 0

Et si la septième porte de Saint-Emilion, la porte de la Cadène, était tout simplement un mythe ?

Lire la suite

Le Câlin des Dauphins | Commentaires : 0

Seule maison à colombages (dite encore à pans de bois) encore debout, la maison de la Cadène est le fragile souvenir d'un ensemble urbain médiéval dont la fonction reste encore mystérieuse. Une commanderie hospitalière ?

Lire la suite

L'Anneau, le fermail et la couverture | Commentaires : 0

Voici une légende un brin misogyne extraite de la Gesta Romanum qui fut fort en vogue au moyen âge. Nous reproduisons intégralement le texte ici car elle a peut-être un lien avec la curieuse peinture murale de la chapelle de la Trinité dite de la Vierge à l'enfant. Sur cette représentation, Jésus sur le genou de sa mère tient ce qui semble être un anneau (et non une hostie si on considère le rond concentrique) et joue avec le fermail qui tient la tunique de la Vierge. Celle-ci semblant assise sur une couverture (dépassant de sa cuisse gauche, à droite sur le trone), nous sommes en présence des trois éléments symboliques du conte que voici.

Lire la suite

La Gardienne du tombeau | Commentaires : 0

La chapelle de la Trinité, une des plus gracieuses du XIIIe siècle en Gironde, recouvre l’ermitage de Saint-Emilion comme elle protégerait un lieu saint. La proximité des catacombes et de l'église souterraine fait de cette chapelle le seul élément élevé (et non creusé) du complexe religieux.

Lire la suite

Le Chevalier au cloître | Commentaires : 0

Que l’on entre par la porte de la nef de l’église ou par celle de l’office de tourisme, ancien doyenné du couvent, on est immédiatement saisi par l’atmosphère particulière du cloître. Son retrait en marge de l’agitation du monde, la rupture soudaine qu’il opère avec le temps du siècle, sont autant de qualités qui contribuent à faire de ce lieu un espace privilégié. Si on arrive tôt le matin, ou tard le soir, ou encore hors des hautes saisons touristiques, on bénéficie d’un luxe inouï : celui d’avoir le cloître pour soi. La visite dans un silence méditatif ouvre des espaces intérieurs. Même si, par aventure, une autre personne profite de ces instants de calme et de solitude, c’est en général une agréable rencontre gravée par un sourire ou par quelques mots complices. En ce lieu singulier, les âmes se croisent et parfois se nouent.

Lire la suite

Dans le Mystère de la Collégiale | Commentaires : 0

L’église collégiale de Saint-Emilion est une des plus belles et des plus grandes de Gironde. Commencée au XIIe siècle, elle fut considérablement agrandie au début du XIVe siècle, lorsque le pape Clément V plaça à la tête des chanoines son neveu Gaillard de la Mothe. Au fil de ses chantiers, l’église s’enrichit de nombreux symboles. Nous vous livrons ici le secret de quelques uns de ses codes...

Lire la suite

Le Logis aux Deux Visages | Commentaires : 0

Le logis de Malet est un véritable patchwork des siècles, il symbolise à lui seul les grandes étapes de l’histoire architecturale de la cité. Côté douves, le logis s’élève sur un mur du rempart du XIIe siècle, la partie centrale avec son toit pentu est du XVe siècle, les créneaux ont été ajoutés au XVIe siècle, tandis que la façade coté ville est XVIIIe. Le bâtiment possédait une tourelle donnant sur la ville, on l’a malheureusement détruite pour accoler le bâtiment au milieu du XIXe siècle. C’est la partie qui s’avance vers la collégiale et qui faisait jadis office d’extension de l’école.

Lire la suite

- page 1 de 2

Votez pour cette page sur Google

N'oubliez pas le guide